Comment faire face à votre problème de cafards à Bordeaux ?

Mis à jour : avr. 12

De tous les nuisibles qui peuvent infester votre domicile, les cafards, communément appelés blattes ou encore cancrelats, comptent parmi les plus redoutés.

Bordeaux, comme toute grande ville, de plus avec son climat humide favorable, est également la cible de ces petites bêtes qui disséminent toutes sortes de maladies et infections. C'est pourquoi rien que leur présence oblige un traitement d'urgence.


Reconnaître un cafard :

Le cafard a une forme ovale allongée, de couleur généralement brune. Il possède une tête cachée sous son prothorax présentant de longues antennes pour se situer dans l'espace et communiquer. Avec ses longues pattes, il peut atteindre une vitesse allant jusqu'à 130 cm/s. Certaines variétés de cafards possèdent 2 paires d'ailes leur permettant de voler. Il peut se nourrir de tout ce qu’il trouve : farine, miettes d’origine végétale ou animale et même de colle, mais peut également jeûner pendant des semaines. Le cafard aime l'obscurité et raffole particulièrement des endroits chauds et humides. C’est également l’environnement propice pour la reproduction. En ce qui concerne cette dernière, ce sont les femelles qui attirent les mâles à l'aide d'une odeur particulière.


Les cafards sont-ils réellement tous sales ? :

La réputation des cafards n'est pas vraiment bien méritée : de toutes les 6000 espèces dénombrées de blattes, seulement 25 à 30 peuvent être problématiques, soit 0.5% ou même moins. Et de plus, seulement 5 espèces peuvent être réellement classées en tant que nuisibles dans le monde entier. Les plus réputées par ordre d'importance sont : la blatte germanique, la blatte orientale, la blatte américaine et la blatte à bande brune. En revanche, ces 5 finalistes ne font pas les choses à moitié comme cité ci-dessous :

Signes que vous avez des cafards chez vous :

•Traces d’excréments susceptibles : de couleur noire et d’une longueur d’un mm.

•Sillages noirs sur les murs: traces de déjection de forme un peu allongée trouvées sur les surfaces verticales ;

•Dépouilles ou carcasses de cafards ;

•Oothèques de cafards: des formations sous forme de nombreuses poches dans lesquelles sont abrités les œufs ;

•Trous dans les emballages alimentaires ;

•Odeur désagréable : les cafards diffusent une odeur nauséabonde sous forme de phéromones. L’odeur s’accentue avec la population ;

Pensez à vérifier leur présence sous l'évier de la cuisine et celui de la salle de bain ainsi que boucher les fentes par lesquelles ils sont susceptibles de passer. Inspecter tout recoin peu fréquenté, surtout s'il est à l'abri de la lumière, puisque ces nuisibles aiment l'obscurité.

Comment s'en débarrasser ?

Parmi les nombreux conseils afin d'expulser une invasion de cafards de chez vous, l'on trouve :

•Le gel anti-cafards : pour un maximum d’efficacité, veillez à acheter un produit de marque. Généralement, le paquet comprend un poussoir et une canule pour l’application de la solution. Pour l’utiliser, posez quelques gouttes dans les zones les plus fréquentées par les blattes : la cuisine, le garde-manger, les placards, la salle de bain, le sous-sol, le grenier, sous le canapé, etc.

•Les insecticides et répulsifs : des produits spécialisés pour se débarrasser des cafards mais peuvent néanmoins vous être nocifs faute de précaution.

•Faire appel à une entreprise spécialisée en désinsectisation : quand vous avez tout essayé et que ces nuisibles persistent toujours, veillez à contacter une entreprise d'extermination de cafards comme il en existe sur Bordeaux. Vous aurez ainsi l'assistance de professionnels.


Instant Culture

Les cafards, tout le monde en a peur

Alors que la peur des insectes en général se désigne par l'entomophobie, la phobie spécifique liée aux cafards s'appelle la katsaridaphobie; vous l'aurez bien compris, ces bestioles ont le privilège d'avoir un type de peur qui leur est exclusivement attribué.

17 vues0 commentaire